On est fans de « Lunar Lane », leur premier album très éclectique et envoûtant, c’est donc en toute logique que nous avons posé quelques questions aux Jabberwocky. Interview.

We are addict to « Lunar Lane »,  their debut album, really enchanting and eclectic, that’s why we asked few questions to Jabberwocky. Interview. 

Mais qui sont les Jabberwocky ? // Who is Jabberwocky 

Jabberwocky c’est avant tout 3 potes. On s’est rencontré à la fac, on avait cet intérêt pour la musique et on a commencé à bidouiller en MAO pour décompresser en dehors des cours et passer le temps. On n’ avait pas en tête de former un groupe ni même de partager ce qu’on faisait. Camille pratiquait le piano depuis plus de 10 ans au conservatoire, Manu avait appris la guitare en autodidacte et Simon faisait du sampling et mixait un peu. On a des goûts musicaux assez éclectiques, de Christophe à Laurent Garnier en passant par Odesza, the XX… Les influences sont multiples même si les musiques électroniques sont vraiment l’influence commune entre nous trois. On fonctionne beaucoup au coup de cœur.

Jabberwocky is, above all, a group of 3 friends. We met at the university, we were all a lot into music and we started to learn MAO to relax after classes and chill. We were not about creating a band nor sharing our music. Camille has been practicing the piano for 10 years at the conservatoire, Manu learnt how to play the guitar on his own and Simon was sampling tracks and mixing a bit. We have some quite eclectic musical tastes, from Christophe to Laurent Garnier passing through Odesza, the XX… Our influences are various even if electronic musics are our main and common influence. It’s all about feeling and crushes. 

Parlez-nous un peu de vos débuts, de votre parcours… // Tell us more about your early days, your path…

Le premier morceau qu’on a terminé s’appelle « Photomaton » et on l’a partagé sur internet à la demande de nos amis pour avoir des retours. Il y a eu un engouement incroyable autour du morceau qui a rapidement été playlisté sur Radio Nova. Puis, ça a fait boule de neige, le morceau a été de plus en plus relayé et exposé, c’était vraiment inattendu et c’est un vrai bonheur de voir les gens aimer ta musique, t’écrire, demander à venir te voir en live… l’idée de mettre en stand by nos études pour former Jabberwocky et continuer à partager notre musique est venue. On a réussi à concilier tout ça et on est parti a l’aventure. Le monde de la musique étant complètement nouveau pour nous, il a fallu prendre de l’expérience et s’adapter. On a sorti un premier EP « POLA » en 2014 et, le 16 octobre dernier, nous avons sorti notre premier album « LUNAR LANE ». On était impatients de le sortir et on a quand même du mal à réaliser, surtout quand on regarde deux ans et demi en arrière quand on avait le nez dans les bouquins. L’idée avec cet album était d’assoir l’univers du groupe depuis ses débuts, c’est pourquoi on retrouve nos premiers morceaux et des nouveaux, avec beaucoup de featurings quasiment tous féminins. On voulait vraiment que l’auditeur soit confronté au Jabberwocky qu’il connaît et à celui qui a évolué, créer une ouverture vers la suite… On a collaboré avec de nombreux artistes, c’est aussi ce qu’on recherchait dans la musique, le partage et l’échange. Chaque rencontre a eu son truc particulier.

The first track we made is called « Photomaton », we shared it on the Internet cause our friends were asking for it, we wanted their opinions. There was a real and amazing excitement around the track which has been played by Radio Nova. Then, it was the snowball effect, the track was more and more played and mediatized, it was unexpected. It was a lot of joy to see people enjoying our music, writing to us, asking for see you us in live… So, the idea of stopping our studies for a while to create Jabberwocky and keep on sharing our music was born. The music industry was totally new to us so we took the time to learn and adapt. We released a first EP « POLA » in 2014 and, on October 16th 2015 we released our debut album « LUNAR LANE ». We were so impatient to release it and are still in trouble to realize it’s done, even more when we look 2 years and a half back when we were still studying a lot. The idea of the album is to show our universe, from our starts, that’s why you can find some old tracks and new ones with a lot of feminine features. We really want the audience to face the Jabberwocky they knew and the one that evolved… The album is full of features cause we are looking for exchange and sharing in our music. Each meeting has its own story. 

Si vous étiez un pêché capital, lequel seriez-vous ? // If you were one of the seven sins, which one would you be ? 

Simon : la gourmandise, car j’ai tendance à pas beaucoup manger donc ça pourrait aider ! // Gluttony cause I’m not a great eater so that could help ! 

Manu : la colère parce que je suis pas content! // Anger cause I’m not happy ! 

Camille : Gourmandise pour moi aussi, c’est bien d’être curieux et de vouloir un peu tout tester . // Gluttony for me too cause it’s good to be curious and taste everything. 

Plutôt séance ciné ou séance Netflix ? // Cinema or Netflix ? 

Simon : plutôt ciné, quand le film est bien, ça reste le meilleur endroit pour découvrir un film. J’aime beaucoup la démarche d’aller au cinéma et de ne pas rester chez soi. // Cinema, when the movie is good, it’s still the best place to discover it. I like the idea of going to the cinema instead of staying at home. 

Manu : Je me fait plus souvent des séances Netflix mais je suis d’accord avec Simon, c’est toujours plus stimulant d’aller voir un bon film au cinéma que d’être en jogging sur son canapé. // I’m used to Netflix but I agree with Simon, it’s more stimulating to go to the cinema then laying on your coach in tracksuits. 

Camille : Plutôt Netflix, j’aime bien me marrer avec mes potes devant des trucs débiles. Après je suis toujours partant pour un bon film au ciné ! // Netflix, I enjoy laughing a lot with my friends in front of stupid shows. But I’m also always ready for a good movie at the cinema ! 

Drake ou Kendrick Lamar ? // Drake or Kendrick Lamar ? 

Simon : Drake Lamar ?

Manu : Kendrick Lamar

Camille : Kendrick <3

Quelle serait la programmation du festival de vos rêves ? // What would be the programming of the best festival ever ? 

Simon : Kenton Slash Demon, Odesza, Boys Noize, The XX, The Do, The Hacker, Daft Punk, James Blake, Drake, A$AP Rocky, Gorillaz, Lorn, Rone, NERD…

Manu : The Do, Tame Impala, Christophe, Ms Mr, Daft Punk, Moderat, The XX, Mumford and son, The knife, Brigitte Fontaine, Fka Twigs, Nina kraviz.

Camille : Jungle , Nicolas Jaar, Odesza, Kaytranada, Monkey Safari, Justice, Kendrick Lamar, Lykke li, N.E.R.D, Paul Kaklbrenner, SBTRKT, S.Tellier , Daft Punk , James blake , Jabberwocky.

Un lieu atypique où vous aimeriez jouer ? // An unusual place where you would love to perform ? 

Simon : Sur un porte-avion ou aux pieds des Pyramides comme Jean Michel Jarre // On an aircraft carrier or at the bottom of Egypt Pyramides as Jean Michel Jarre did.

Manu : Dans une maison hantée ! Ou une forêt lugubre… // In an haunted house ! Or a gloomy forest…

Camille : Dans une espèce d’oasis tropicale. // In a kind of tropical oasis.

Pour ou contre l’emploi du terme « French Touch » lorsque l’on parle de votre musique ? // For or against the term « French Touch » when it comes to your music ? 

Simon : c’est un terme un peu galvaudé, je crois qu’il représente surtout une époque. Aujourd’hui, j’ai plutôt l’impression qu’on l’utilise chaque fois qu’un artiste français qui fait de la musique électronique (l’électro c’est aussi un terme galvaudé) commence à sortir de l’anonymat, notamment à l’étranger. L’emploi reste touchant, c’est plutôt un compliment mais ce n’est pas le terme qu’on emploierait pour parler de notre musique.

Simon : It’s a quite overuse word, I think it’s more representative of a certain era. Today, I feel like « French Touch » is used each time a French artist do some electronic music and start to become famous abroad (electro also is an overuse word). Even if we feel like it’s a compliment, it’s not the good word to define our music.

Si la fin du monde était prévue pour demain, quel serait votre dernier repas ? // If tomorrow was the end of the world, what would you eat as your last meal ? 

Simon : Foie gras, Phô, riz au lait. Avec un bon Petrus, faut pas déconner. // Foie Gras, Phô, rice pudding. With a delicious Petrus, no joking!

Manu : Poulet froid mayonnaise // Cold chicken with mayonnaise. 

Camille : Un bon mafé // A delicious mafé. 

Quel est votre méchant de film favori ? // Who is your favorite evil character ? 

Simon : Dark Vador

Manu : The Joker

Camille : Jaffar

L’album qui vous a le plus marqué ces 5 dernières années ? // The album you enjoyed the most these past 5 years ? 

Simon : The return by Odesza

Manu: Shake, Shook, Shaken by The Do

Camille : Odesza, The Do, Overgrown by James Blake

Un artiste avec qui vous rêveriez de collaborer ? // An artist you dream about for a collaboration ? 

Simon : cf mon line up idéal ! Je rajouterai aussi Jimmy Somerville et Thomas Azier. // The one in my perfect line up ! Also Jimmy Somerville and Thomas Azier. 

Manu : Cf mon Line up idéal aussi, en rajoutant Cindy Lauper peut être // My perfect line up too. Also Cindy Lauper, maybe…

Camille : Cf aussi le Line up! // Line up !