ZARA LARSSON, L’ANNEE POP 2017 LUI APPARTIENT

Elle est blonde aux yeux bleus, comme les suédoises en ont le secret. Un charme considérable et des cordes vocales qui font de ce petit bout de femme une pop star déjà internationale (et incontournable). Vous l’avez sûrement découverte à la radio sur le titre « Uncover », ou encore devant votre écran de télévision lors de la cérémonie d’ouverture de l’Euro 2016 aux côtés de David Guetta. Et tout cela à seulement 19 ans…

She’s a blond girl with blue eyes, as most of the Swedish ladies are. Her significant charm and amazing voice make her an inescapable international Pop star. You might have discovered her on the radio with « Uncover » track or, during Soccer Euro 2016 competition’s opening ceremony with David Guetta. A great beginning for this 19 years old singer…

14115072_1303241163033378_1968070065297209661_o

Un bilan plus que satisfaisant

Pour Zara Larsson, tout roule. 2016 a été une très bonne année pour la jeune artiste, en terme de visibilité sur la scène internationale, mais aussi en terme de streaming (maintenant nous ne jurons que par cela…). En effet, « Lush Life », son single estival a déjà atteint les 500 millions d’écoutes. Mais 2017 s’annonce encore plus explosive.
Si « Uncover », son EP sorti en 2015 vous a mis l’eau à la bouche, Don’t worry, la suédoise s’apprête à sortir son premier album à l’échelle internationale en janvier 2017.
Un nouveau tournant dans sa carrière car Zara n’en est pas à son premier coup d’essai. En 2014 « 1 » débarque dans les bacs. Tabac assuré en Suède avec 40 000 ventes ! Un très bon départ. Celle qui a remporté l’émission verbatim d’«America’s Got Talent » se retrouve propulsée à la première place du classement suédois. Ce premier aperçu sonne l’amorce de sa jeune carrière.
Avec un registre très large, la jeune femme sait attirer les plus sceptiques pour les convertir à son style enivrant et délectable.
De la ballade à la pop en passant par le hip-hop et l’électro, la chanteuse de 19 ans touche-à-tout et ne s’interdit aucune limite. Sa voix, qui nous a automatiquement fait penser à celle de Rihanna au début (ne nous mentez pas, nous savons que c’est vrai), a su séduire certains rappeurs comme Lil Yachty qui pose sur « Ain’t My Fault » ou encore Tinie Tempah sur un couplet de « Lush Life ».

2016 was an amazing year for Zara Larsson as her « Lush Life » track already reached 500 millions streams. If « Uncover », her 2015 EP has seduced you, don’t worry, the Swedish singer is ready to release her first international album in 2017. A new period in her career as Zara already released « 1 » in 2014, a record targeting her Swedish audience, that sold 40 000 copies ! She also won the Swedish version of « America’s Got Talent » and went number 1 on Swedish billboard. Thanks to her multiple music genres, she knows how to attract the most sceptical with her aerial and catchy style. From ballades to pop passing by Hip Hop and electronic music, the 19 years old singer has no limits. Her voice, that might sounds like Rihanna’s one (don’t lie, we know you thought the same), seduced several rappers as Lil Yachty on the « Ain’t my Fault » track or Tinie Tempah on « Lush life » verse. 

15591516_1429680753722751_2861494831487443183_o

Entertaineuse jusqu’au bout

La clef de son succès, c’est sûrement l’acharnement. Pour elle, cela relevait de l’évidence : elle voulait être chanteuse. C’était ça ou rien. Ce qui fait également tout le charme de Zara Larsson, c’est son anglais parfaitement calibré. Un accent quasi-natif qui lui permet de se positionner à la hauteur des plus grandes pop-stars américaines. Ne restant ainsi pas cloisonnée à la scène suédoise, à l’image de la carrière de son aînée Robyn.
Mais, ce qui la rend comparable à ses pairs, ce qui la crédibilise plus encore, c’est la performance scénique. Un atout important qu’elle met en avant dans tous ses clips et apparitions (tv, scènes…). Fan de Beyonce, elle s’inspire d’elle comme modèle de réussite.
Bien loin de la talonner, nous caressons l’espoir de les retrouver toutes les deux sur un son commun. Cela serait une intronisation pour Zara Larsson. Une consécration qui la placerait à la tête de la nouvelle génération pop. Certes, Il y a encore du chemin à parcourir, mais la jeune suédoise semble avoir compris les enjeux et la place qu’elle pourrait occuper en tant que nouvelle princesse puis reine de la Pop.

The key of her success might be her determination. To her, it always has been obvious : she has to be a singer. It was all or nothing. We also love her English accent, almost native, allowing her to be in competition with the biggest American popstars. As the really talented Robyn, she knew how to not be limited to the Swedish audience. She’s also a real stage beast and a master of scenography in her music videos or TV appearances. Maybe one day, she will release a duet with her idol and model : Beyonce. Of course, there’s still a long way to go but, Zara is an hard worker who understands the challenge and stakes involved by such a career and, who might become the new princess then Queen of Pop.

 Mael Chaumier